Être rappelé(e)

Actus
de l'énergie

Mon courtier énergie m’informe sur l’actualité de l’énergie

borne de recharge - voitures électriques
Paroles d’experts
Date Blog

Voitures électriques : Born to be recharge !

Les voitures électriques ont le vent en poupe avec des ventes dopées par la volonté de l’Etat français de développer la mobilité verte et douce dans un contexte d’écologie. Ce marché est vaste avec une multitude de constructeurs automobiles qui se sont positionnés sur le créneau et une concurrence naturellement accrue. Mais comment s’y retrouver parmi tous les modèles ? Quels avantages à posséder un véhicule électrique ? On vous dit tout dans cet article !

 

 

 

Le marché des voitures électriques en plein essor !

Commençons par un peu d’histoire : la première voiture électrique a été inventée vers 1830 par Robert Anderson et elle ne possédait pas de système de recharge. C’est seulement à partir de 1850 qu’est apparu le premier système rechargeable. Il s’en suivit la commercialisation du premier véhicule électrique en 1852. Après cela, les véhicules de type électrique se sont beaucoup développés, notamment aux Etats-Unis, jusqu’à l’apparition des véhicules thermiques. C’est la commercialisation de la Ford Model T essence en 1908 qui révéla tous les défauts des voitures électriques et qui entraîna peu à peu la disparition de ce type d’engin.

Il a fallu attendre 2010 pour que les voitures électriques reviennent sur le devant de la scène et que le marché se développe réellement avec des véhicules qui ont commencé à s’installer peu à peu, parmi les gammes des différents constructeurs européens et mondiaux (Renault, Peugeot, Audi, BMW, Toyota, Nissan…). Suite notamment à l’arrivée d’un nouveau constructeur “Tesla” en 2008 avec la Tesla Roadster (voiture de sport 100% électrique).

Les principales marques automobiles en Europe et dans le monde comptent, aujourd’hui, un certain nombre de modèles du genre dans leur gamme. C’est tout naturellement, que les immatriculations augmentent de manière constante, tout comme le nombre de points de recharge. Le plan « Fit for 55 » mis en place par la Commission Européenne fixe comme objectif aux États membres la fin de vente des véhicules thermiques en 2035. En parallèle se développent également des deux-roues motorisés électriques, des utilitaires légers électriques, et même des poids-lourds et bus électriques.

A titre indicatif, en ce début d’année, sur le mois de janvier 2022, ce ne sont pas moins de 523 284 véhicules électriques qui  circulent sur les routes de France. Une dynamique qui est toujours au rendez-vous avec une augmentation des immatriculations de +58% par rapport à 2021 (source Avere France). Ainsi, on pourrait  dépasser le million de véhicules d’ici septembre 2022 à condition, qu’il n’y ait pas de défaut d’approvisionnement de matériaux qui engendrerait des retards sur les livraison des véhicules.

Et sans surprise, c’est la région Île-de-France qui enregistre le plus d’immatriculation !

 

Graphique évolution du nombre d'immatriculation de voiture électriques en France

 

Comment fonctionne une voiture électrique ?

La voiture électrique ressemble à une voiture traditionnelle en apparence, mais il n’en n’est rien en pratique.

En outre, la voiture électrique ne possède pas de boîte de vitesses, puisque l’axe du moteur et celui des roues fonctionnent conjointement, sans piston. Lorsque vous accélérez, la batterie libère du courant ! Un ordinateur permet alors de réguler la puissance, par le biais d’un savant calcul qui se rapporte aux tours par minute.

Il va de soi que la capacité d’autonomie de la voiture varie en fonction du modèle choisi. Par exemple, une Renault Zoé possède une autonomie de 395 kilomètres, tandis qu’Elon Musk, PDG de Tesla, peut se vanter de commercialiser la voiture qui permet d’avoir la meilleure autonomie, soit jusqu’à 632 kilomètres. Dans le même temps, le modèle de luxe de chez Porsche possède une autonomie comprise entre 420 et 450 kilomètres.

Cette différence s’explique par le type de batterie utilisée par le constructeur. Ainsi, plus la capacité de la batterie est élevée, plus l’autonomie sera importante. Il est donc pertinent d’opter pour une batterie lithium-ion, qui permet à ce jour la meilleure autonomie.

Les batteries des véhicules électriques doivent être rechargées via des bornes pour continuer à fonctionner. A ce titre, Mon courtier énergie propose aux professionnels un accompagnement à 360° via son offre « Ma Borne électrique » pour aider à l’installation de bornes de recharges. Cela va du diagnostic, en passant par l’aide à l’obtention de la prime Advenir, mais aussi la mise en place de ces bornes.

Pour information, sur des bornes de recharge rapide, grâce à une capacité de 50 kW, les voitures chargent 80 % de la batterie en 20-30 minutes, ce qui est le plus souvent amplement suffisant. Il faut ensuite environ 30 minutes de plus pour recharger les 20 % restants. Sur des bornes de recharge d’entreprises, il faut compter une à deux heures pour recharger son véhicule. A domicile, sur une wallbox, il faut compter entre 4 et 7 heures de recharge et sur une prise renforcée, il faut compter jusqu’à 24 h pour une petite citadine. Enfin, sur les bornes publiques, cela est semblable au wallbox.

 

 

Quels sont les avantages à rouler en voiture électrique ?

Les modèles de voitures électriques permettent de nombreux avantages, notamment celui de réduire la production d’émissions de CO2 et de fumée d’hydrocarbures comparativement aux véhicules thermiques. De plus, ils ne génèrent presque pas de particules fines (celles qui sont émises proviennent essentiellement des pneus et des freins). Mais cela est tout de même à nuancer, car la production des batteries qui composent ses voitures émet du CO2 et l’approvisionnement en matières premières pour les fabriquer n’est pas si vertueux.

Premier avantage et pas des moindres, c’est un véhicule hyper silencieux ! L’absence de moteur thermique permet de rouler en toute tranquillité et surtout de diminuer considérablement la pollution sonore, particulièrement dans les agglomérations. L’absence de moteur thermique est associée à une absence de boite de vitesses qui permet un démarrage rapide, sans embrayage et surtout sans vibration.

Deuxième avantage, les voitures électriques sont beaucoup plus fiables, car elles possèdent moins de pièces d’usure (courroies de distribution, pistons, pots d’échappement, bougies…) que des véhicules de type essence ou diesel. Elles ont donc moins de chance d’être confrontées aux pannes. De plus, elles n’ont besoin d’aucun préchauffage dû au type de moteur et sont plus simples à conduire (il n’y a pas de boîte de vitesses).

Troisième avantage, les véhicules électriques sont faciles en entretien ainsi qu’en maintenance. D’une part, il y a moins de pièces mécaniques sur la voiture. D’autre part, les plaquettes et les freins sont moins sollicités que sur un véhicule classique. En effet, le système de freinage récupère une partie de l’énergie cinétique créée par le mouvement de l’automobile pour en faire de l’électricité et gagner de l’autonomie. La seule pièce qu’il faut changer pour cause d’usure : c’est la batterie ! Elle commencera à montrer ses premiers signes de fatigue au bout de 8 à 10 ans d’utilisation ce qui équivaut à environ 1000 à 1500 cycles de charges. A titre indicatif, une nouvelle batterie sur une Renault Zoé coûte près de 8000 €, sans compter les coûts d’installations.

Quatrième avantage, l’état met maintenant en place, régulièrement, des restrictions lors des pics de pollutions auxquelles ne sont pas assujetties les voitures électriques vu qu’elles sont faibles émettrices de CO2. Et elles peuvent librement circuler dans les nouvelles zones à faibles émissions (ZFE) mises en place dans les grandes agglomérations.

Dernier avantage, recharger sa voiture électrique sur une borne de recharge est plus long, mais moins coûteux que de faire le plein de carburant d’une voiture thermique. A titre indicatif, nous comptions, en décembre 2021, pas moins de 53 667 bornes de recharge ouvertes au public à travers tout le pays.

 

Bouton recevoir une offre

 

Les modèles de voitures électriques les plus vendus :

Comme évoqué précédemment, il existe de nombreux modèles de voitures électriques.

Le leader mondial, précurseur sur le marché des véhicules électriques dès 2008 se nomme Tesla. Tesla est une marque de voiture américaine fondée par Elon Musk, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de véhicules électriques. Les Tesla sont parmi les plus chères du marché, mais sont aussi celles qui possèdent le plus d’autonomie ! Pour information, le modèle le plus vendu de cette marque en Europe sur l’ensemble de l’année 2021 est la Tesla Model 3 (141 429 unités vendues). Elle est disponible en trois déclinaisons : la modèle 3 qui développe 490 kilomètres d’autonomie et qui coûte 43 800 €, la modèle 3 « grande autonomie » qui indique 600 kilomètres d’autonomie avec un prix de 55 990 € et la modèle 3 « performance » qui propose 545 kilomètres d’autonomie pour un prix de 59 990 €.

Même les constructeurs de voitures de sport s’y sont mis comme avec Porsche qui commercialise la Porsche Taycan au prix de 109 414 € pour 400 à 500 km d’autonomie. Des marques telles que Ferrari ou Lamborghini ont déjà des projets de véhicules électriques pour le futur.

Au niveau français, les trois véhicules les plus vendus en 2021 sont la Renault Zoé (numéro un) qui est disponible à partir de 32 500 € et qui présente jusqu’à 390 kilomètres d’autonomie. Ensuite, vient la Peugeot E -208 disponible pour un prix d’environ 32 700 € avec une autonomie jusqu’à 340 kilomètres. Enfin, la Nissan LEAF monte sur la 3ème marche du podium avec un coût d’environ 33 900 € et qui développe jusqu’à 385 kilomètres d’autonomie.

Mon courtier énergie propose aux professionnels de les accompagner dans le renouvellement de leur parc automobile via son partenaire Yooliz ! Contactez-nous dès maintenant pour parler de votre projet !

 

 

 

Nous l’avons vu, les voitures électriques sont en plein développement depuis 2010. Le fonctionnement ainsi que la composition de ces voitures sont très simplifiées par rapport à un véhicule traditionnel. Il y a de nombreux avantages à rouler en voiture électrique par rapport à un véhicule thermique. Aussi, les voitures électriques sont plus écologiques en pratique, mais cela reste à relativiser, car la fabrication de ce type de véhicule n’est pas très écologique.

 

Bouton recevoir une offre