Être rappelé(e)

Actus
de l'énergie

Mon courtier énergie m’informe sur l’actualité de l’énergie

Quelle est la différence entre une offre d’énergie à prix fixe ou à prix indexé
Fiches Conseils
Date Blog

Quelle est la différence entre une offre d’énergie à prix fixe ou à prix indexé ?

En tant que professionnel, vous êtes bien placé pour savoir combien l’énergie que vous utilisez au quotidien, qu’il s’agisse de l’électricité ou du gaz, peut vous revenir chère au point de grever votre budget mensuel. Si la consommation de l’énergie est indispensable dans l’époque dans laquelle nous vivons, l’impact sur les foyers et sur les entreprises n’est pas à prendre à la légère.

Fort heureusement, depuis 2007 et l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, la donne a changé. En effet, EDF et Engie ne sont plus les seuls fournisseurs d’énergie, offrant ainsi l’accès à des tarifs compétitifs.

 

Les différents types de tarifs

Si l’ouverture du marché de l’électricité français a été officialisé en 2007, c’est l’adoption de la loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l’Électricité) en 2010 qui a permis une réelle avancée dans le processus d’ouverture du marché à la concurrence, défendant au mieux l’intérêt des consommateurs.

La loi NOME a notamment introduit un dispositif permettant aux fournisseurs alternatifs de s’approvisionner en électricité auprès d’EDF à un tarif régulé. Ce dispositif, plus connu sous le nom de ARENH (Accès Régulé à l’Énergie Nucléaire Historique) a donc fait apparaitre différents types de tarifs plus compétitifs les uns que les autres. Ainsi, nous retrouvons aujourd’hui des offres d’énergie à prix fixe, à prix indexé, ou encore à prix libre.

Ces offres sont effectuées en se basant sur les tarifs réglementés qui ont la particularité d’être fixés par les pouvoirs publics et qui servent donc de référence à la fixation des prix. Si les différents fournisseurs d’électrifié proposent différents types de tarifs, il faut aussi noter qu’ils proposent différents types d’énergies (classique ou énergie verte).

 

Offres les plus répandues sur le marché, nous nous intéressons ici principalement aux offres à prix fixe et à prix indexé. Mais quelles différences entre ces offres d’énergie ?

 

 

L’offre d’énergie à prix fixe

S’agissant du tarif à prix fixe, c’est un tarif qui est fixé par le contrat et qui ne saurait subir des variations. Vous paierez le même prix pendant toute la durée du contrat (1, 2, 3 ou 4 ans) sachant que ce prix ne tiennent pas compte de la variation des taxes. Vous êtes ainsi assurés de ne pas voir les prix évoluer même si les prix réglementés eux augmentent.

C’est donc un gage de stabilité et de durabilité qu’il vous offre, puisque vous saurez approximativement ce que vous aurez à payer chaque mois. Cette offre permet de faire des projections, et de savoir à quoi vous attendre dans les mois ou années à venir. Si votre fournisseur prend à son compte les hausses qui peuvent éventuellement advenir, sachez que pareillement, vous ne saurez malheureusement profiter des baisses futures.

Un seul bémol à ce principe, vous pourrez renégocier votre contrat à la baisse à chaque date anniversaire du contrat s’il y a lieu. Le prix de la souscription est toutefois généralement plus élevé que celui du tarif prix indexé.

 

L’offre d’énergie à prix indexé

Le tarif prix indexé quant à lui, suit les variations des tarifs réglementés. De sorte que le prix que vous payez pour votre consommation est susceptible d’évoluer régulièrement. Si l’État augmente donc les tarifs réglementés, votre tarif lui aussi augmentera. De la même manière, s’il baisse le tarif réglementé, votre tarif lui aussi baissera.

Le tarif prix indexé suit donc la courbe du prix réglementé, fixé par l’État deux fois chaque année. La révision des tarifs se fait une fois au mois de février et une autre fois au mois d’août. Le tarif à prix indexé permet généralement d’obtenir les prix les plus bas, mais sans aucune garantie pour autant.

Offre à prix fixe et à prix indexé : des avantages et des inconvénients

De fait, les deux systèmes ont leurs avantages et leurs inconvénients. Et suivant vos besoins et vos attentes, l’un peut être plus favorable que l’autre. Si vous aimez tout prévoir et tout anticiper, une offre à prix fixe serait l’idéal, mais si vous préférez suivre la variation du prix fixé par l’État avec les différents aléas qui peuvent intervenir, alors le tarif à prix indexé est celui qui vous conviendra le mieux.

Cependant, avant de choisir une forme ou une autre de tarification, il est important que si le prix fixe peut vous offrir des avantages sur le long terme, il est au moment de la signature du contrat généralement beaucoup plus onéreux que le tarif prix indexé. Vous paierez donc probablement beaucoup plus chère votre consommation d’énergie.

Il est donc vraiment important pour le choix du prix de prendre en considération vos attentes, mais aussi de faire une comparaison entre les différents fournisseurs. C’est également pour vous la possibilité d’avoir des prix plus attractifs et qui répondent à vos besoins ainsi qu’à vos habitudes.

 

En tout état de cause, le tarif à prix indexé est un réel avantage. Vous pourrez faire des économies dans l’immédiat et remarquer une nette différence sur vos factures d’électricité. Et au mieux, avant tout changement éventuel de prix, vous avez la possibilité de passer du prix indexé au prix fixe sans autre forme de procédures.

Cette réelle capacité de mutation vous permet d’avoir ce qui répond à vos attentes. Vous paierez seulement ce que vous consommerez et rien que cela. C’est donc un avantage non négligeable et qu’il serait judicieux de prendre en compte lors du choix de votre tarification.

En définitive, si l’offre d’énergie à prix fixe et à prix indexé ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients, il existe des différences notables entre elles. Ces différentes comme susmentionnées sont à prendre en compte lors de votre choix d’offre. Si vous avez une bonne capacité d’anticipation et de prévision, ce choix pourra vous permettre de faire de grandes économies sur le court et long terme.