Être rappelé(e)

Actus
de l'énergie

Mon courtier énergie m’informe sur l’actualité de l’énergie

énergie et entreprise
Paroles d’experts
Date Blog

La vision de l’énergie en entreprise

L’institut OpinionWay a réalisé un sondage pour Mon courtier énergie visant les dirigeants d’entreprises afin de connaître leur point de vue et leur rapport à l’énergie.

Cette enquête a été réalisée selon la méthode des quotas sur 501 dirigeants d’entreprises, représentatives des entreprises du secteur privé (hors énergie), de 10 à 49 salariés, de France métropolitaine.

 

L’attention portée aux prix et aux économies d’énergie 

D’après notre sondage, près de la moitié des entreprises (50 %) compare les prix des différents fournisseurs d’énergie. Un chiffre assez surprenant quand on sait que le marché des énergies est ouvert à la concurrence depuis 2004. Il y a près de 40 fournisseurs disponibles sur le marché aujourd’hui.

Cela ne coûte rien de vérifier les prix alors qu’attendez-vous ?

Aujourd’hui, c’est la multitude d’offres disponible sur le marché qui poussent certaines entreprises à comparer les prix. En effet, elles pensent que c’est possiblement moins cher chez le « fournisseur d’à côté ». Ainsi, il y a près de 37 % des entreprises sondés qui pensent pouvoir réaliser des économies importantes, sur leur facture d’énergie, en changeant de fournisseur. Une idée certes pas toujours vraie, mais pas toujours fausse non plus. D’où l’intérêt de comparer !

Pourquoi certaines entreprises ne comparent pas les prix ? Cela vient probablement du fait que près de 35 % d’entre-elles estiment la démarche pour changer de fournisseur trop compliqué. C’est pourquoi, il peut être utile de faire appel au conseil d’un courtier en énergie pour y voir plus claire et se faire accompagner durant tout le processus de transition.

 

Le changement de fournisseur d’électricité 

Dans un monde de plus en plus tourné vers l’écologie et les enjeux environnementaux, l’énergie verte et l’utilisation des énergies renouvelables (le solaire, l’éolien, l’hydrogène…) entrent inévitablement au cœur du débat. Notamment, pour que les habitudes et les manières de consommer de l’énergie changent.

Et cela se traduit en chiffres !

D’après notre sondage, « une entreprise sur deux » se dit prête à passer à l’énergie verte. Et autre donnée marquante, environ 30 % d’entre-elles voit la consommation d’énergies renouvelables comme une des raisons principales pour changer de fournisseur.

On voit donc un changement de mentalité qui s’opère progressivement auprès des dirigeants d’entreprise. Et une opportunité pour les différents fournisseurs d’énergies qui ont tout intérêt à proposer des nouvelles offres d’énergie verte.

 

Une vision erronée du changement de fournisseur d’énergie pour certains chefs d’entreprise

Le changement de fournisseur est une composante importante aujourd’hui, mais encore mal compris par une partie des entreprises. En effet, “un dirigeant sur quatre” pense que cela représente un risque de coupure d’électricité. Alors qu’il n’y a aucun risque possible, si tout est bien anticipé et bien géré.

Aussi, près de 20 % des patrons ne le savent pas, mais changer de fournisseur d’énergie ne coûte rien, c’est gratuit ! Et il n’y a pas non plus de frais à avancer !

De plus, contrairement à ce que pense 10 % d’entre eux, le changement de compteur n’est, en aucuns cas, obligatoire. Il faut bien se dire que l’origine de l’énergie reste la même, peu importe le fournisseur auquel vous souscrivez. Du fait que le réseau de transports de l’énergie est commun à tous.

Pour autant, 38 % des dirigeants d’entreprise sondés pensent encore perdre en fiabilité en changeant de fournisseur d’énergie. Alors que les deux principaux éléments qui différencient les fournisseurs sont les offres proposées (diversité, prix, contenu…) et le service client. Donc le fournisseur n’a pas de réelle influence sur le fait que le réseau soit fiable ou non.

 

Une connaissance du marché mitigé dans les entreprises

Un premier chiffre déjà très parlant, il y a 42 % des dirigeants qui pensent qu’ils n’existent pas plus de 5 fournisseurs d’énergie en France. On les compterait donc sur les doigts d’une seule main ? Alors qu’en réalité, il en existe bien plus !

Comme vu précédemment, il y a environ une quarantaine de fournisseurs existants sur un marché de l’énergie qui ne cessent de s’ouvrir.

Des pensées très encrées pour certains…

D’après l’étude, il y a “un quart des chefs d’entreprise” qui n’identifient pas de raisons d’avoir recours à d’autres fournisseurs que les acteurs historiques. On peut se dire qu’il est dommage qu’ils ne s’ouvrent pas plus, car regardez ce que propose la concurrence n’engage en rien, comme dit plus haut !

Un tiers des sondés ne différencient pas fournisseur et gestionnaire de réseau. Quelle est la différence donc ?

  • Il existe un gestionnaire de réseau qui s’occupe de la maintenance du réseau et du relevé des compteurs (données transmises au fournisseur titulaire pour facturation) et qui est le même pour tous les fournisseurs. Il s’agit de GRDF pour le gaz et de ENEDIS pour l’électricité.
  • Et, il y a des fournisseurs qui achètent de l’énergie sur le marché (prix variables journaliers) auprès des producteurs pour revendre « au détail » aux clients (en fonction de l’énergie consommée) : EDF, Gaz de Bordeaux, Iberdrola, Total Energies, Vattenfall, …

Ce sont donc deux entités qui sont bien distinctes !

 

Quand est-il des courtiers en énergie ?

Leur rôle est incompris pour plus de 50 % des entreprises sondés !

Ce métier de « courtier en énergie » est assez nouveau, et les gens n’ont pas encore le réflexe de faire appel à leurs services. Un service pourtant plus que jamais utile dans ce contexte de flambée des prix. Une entreprise de courtage en énergie comme « Mon courtier énergie » vous aide à optimiser vos contrats énergétiques en vous trouvant les meilleures offres parmi les différents fournisseurs disponibles. Un service, qui plus est gratuit ! (Mon courtier énergie étant rémunéré par les fournisseurs).

 

 

Comme nous l’avons vu au travers des différents chiffres de cette étude, il y a encore une part des chefs d’entreprise du secteur privé qui sont sous-informés ou mal-informé sur les questions liées à l’énergie, aux contrats et aux fournisseurs. Il faut donc continuer de les informer au plus possible et de les accompagner dans la mise en place ou le renouvellement de leurs contrats d’énergie, ce que propose déjà « Mon courtier énergie ».